l'architecture de stations de ski à travers l'histoire

Architecture : l’évolution des stations de ski à travers les époques

Le sport d’hiver, vite convoité par les entrepreneurs

Dans les années 1920, de riches entrepreneurs manifestent déjà leur intérêt pour les sports d’hiver. En 1921, le baron de Rothschild conceptualise la station de Megève. Le premier téléphérique, quant à lui, naît en 1934. À cette même période, on développe la « technique française » dans le domaine du ski, qui sera plus tard à l’origine de la création de l’École de ski française (la plus grande au monde aujourd’hui !).

Le développement des stations et le rôle du Plan Neige

À la fin de la seconde guerre mondiale, on envisage sérieusement de développer le tourisme en montagne, après une « pause » subie entre 1939 et 1945. Courchevel 1850 sort de terre en 1946 : c’est la première station construite sur un site vierge. À l’époque, on invente le concept de « grenouillère » : cette notion désigne l’organisation des habitations autour des arrivées des pistes. Plus tard, le jeune architecte Éric Boissonnas est chargé d’imaginer la station d’Avoriaz. Il s’inspire alors des constructions américaines. Les bâtiments sont modernes, novateurs et envisagés comme des établissements en harmonie avec leur décor.

Dans les années 1960, le plan Neige accélère la cadence : de nombreuses stations voient le jour (La Plagne par Michel Bezançon en 1961, les Menuires en 1964, les Arcs en 1968, etc.). L’objectif de ce dispositif est de développer le tourisme, mais aussi de concevoir des hébergements modernes, qui laissent un maximum de place aux domaines skiables. Les constructions sont très hautes et / ou très longues.

Un retour à l’esprit village au service du patrimoine

De nos jours, les stations de ski continuent d’évoluer. Les gérants ont conscience qu’il est impératif de prendre soin du patrimoine : plusieurs sites sont classés monuments historiques (ou disposent du label patrimoine XXe siècle).

Progressivement, on tend vers une âme de « village » pour ces grandes stations conviviales et emblématiques.

Depuis le centre d’Annecy, les station les plus proches sont situées à seulement quelques kilomètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *