La cathédrale Saint-Pierre d’Annecy, un patrimoine à découvrir

Construite entre 1535 et 1538 par Jacques Rossel – également maître d’œuvre de la cathédrale Saint-Pierre de Genève – l’édifice d’Annecy servait de chapelle au couvent des Franciscains, avant d’accueillir l’évêque Saint François de Sales, au XVIème siècle.

L’empreinte religieuse de Saint François de Salles

Consacré évêque en 1602, François de Sales sillonnait son diocèse pour prêcher, marquant ainsi les esprits par sa qualité d’orateur : « Il faut que nos paroles… sortent du cœur plus que de la bouche. On a beau dire, mais le cœur parle au cœur, et la langue ne parle qu’aux oreilles» (Éditions d’Annecy XII, 321).

La cathédrale Saint-Pierre d’Annecy fut le théâtre de ses interventions, de 1602 à 1622. Aujourd’hui, elle lui a dédié un autel, sur lequel un bas-relief le représente en train de remettre les constitutions de la Visitation, aux trois premières visitandines. Pour rappel, la Visitation offrait une vision novatrice de la vie monacale, mêlant vie contemplative et vie active ; Saint François de Sales et Jeanne-Françoise Frémyot de Chantal étaient à l’origine de son modèle.

Un style architectural mêlant gothique, Renaissance et néo-classique

L’église est ensuite érigée en cathédrale du diocèse d’Annecy, en 1822. Aujourd’hui, elle est enserrée dans la vieille ville, offrant peu de recul à ses visiteurs pour contempler sa façade au style Renaissance. Son extérieur – très sobre – présente trois portes, toutes dotées d’un fronton triangulaire typique de la région. La partie intermédiaire est occupée par une grande rosace, tandis que l’espace supérieur accueille les armes des Lambert.

À l’intérieur de la cathédrale Saint-Pierre d’Annecy, le style gothique prédomine, avec un plan de trois nefs et 5 travées. À noter que la nef de gauche est celle qui accueille l’autel de Saint François de Sales. Enfin, le chœur offre, quant à lui, un étonnant contraste, avec son style néo-classique, empreint de tableaux et de dorures. Il fut en effet enrichi au moment de l’éviction des Franciscains, après 1771.

Mais la cathédrale Saint-Pierre d’Annecy recèle bien d’autres trésors à découvrir à l’image de sa chaire classée, en bois sculpté. Le mieux est d’aller y faire un tour afin de contempler et « sentir » ce lieu chargé d’histoire.

La cathédrale Saint-Pierre d’Annecy fait donc partie de ces monuments historiques à voir lorsqu’on souhaite visiter Annecy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *