Le Conservatoire d’Art et d’Histoire de la ville d’Annecy

En visite dans la région d’Annecy, ne manquez surtout pas le superbe bâtiment qu’est le Conservatoire d’Art et d’Histoire de la ville. Erigé à la fin du 17ème siècle, cet édifice à l’architecture exceptionnelle a d’abord accueilli un séminaire avant d’être vendu dans les années 1970.

L’histoire d’un patrimoine d’exception

L’histoire de ce bel édifice débute en 1661 quand Jean d’Arenthon d’Alex se fixe l’objectif de faire bâtir un séminaire dans la région d’Annecy. Seulement, l’ecclésiastique savoyard fait face à de nombreux obstacles pour conduire son projet.

En premier lieu, le clergé s’oppose à la construction de ce séminaire ne désirant pas « dépenser » son argent dans un tel projet. En second lieu, c’est la ville d’Annecy qui ne désire pas accueillir un énième bâtiment à vocation religieuse sur son territoire (11 couvents existent déjà). En troisième lieu, Dominicains et Capucins ne veulent pas de cet édifice installé tout proche de leurs monastères…

Pourtant, c’est en 1688 que s’achève la construction du séminaire d’Annecy entièrement financé par une rente tirée de bénéfices réalisés par des commanderies situés dans le Piémont voisin. Parmi ses élèves, il accueillera un certain Jean Jacques Rousseau qui évoquera son expérience de séminariste dans les Confessions.

L’architecture à part d’un édifice à découvrir

En 1688, l’édifice prend la forme d’un bâtiment à corps central et deux ailes. Une porte centrale vient marquer la symétrie du tout et s’ouvre sur une terrasse en pente assez originale.

A la fin du 18ème siècle, l’architecture va évoluer une première fois puisque l’édifice est rehaussé d’un étage alors que le corps central se voit prolonger « cassant » alors la belle symétrie du bâtiment. Un siècle plus tard, l’ensemble retrouvera une nouvelle symétrie puisqu’une nouvelle porte sera édifiée alors qu’une troisième aile sera créée.

Le rachat par le Conseil Général de Haute-Savoie permettra la rénovation des lieux.

La nouvelle destination des lieux

Aujourd’hui, le bâtiment ne fait plus l’objet de séminaire mais accueille bel et bien le Conservatoire d’Art et d’Histoire d’Annecy (collection de peintures du 17ème siècle), la Direction des Affaires Culturelles, l’Ecole des Gobelins, une antenne de l’IEP de Grenoble, la Cité de l’Image (CITIA) et une salle de répétition pour l’Orchestre de Savoie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *