vache des alpes Tarentaise

La Tarentaise, une vache des Alpes

Également appelée Tarine, la vache Tarentaise est une espèce reconnaissable à sa couleur fauve uniforme. Habituée à la montagne, cette race supporte bien les variations de température — et vit sans aucune difficulté sur un terrain en relief. Réputée pour son lait typique, elle produit aussi une viande qualitative.

Mieux connaître la Tarentaise

Comme son nom l’indique, cette espèce de vache provient directement de la vallée de la Tarentaise en Savoie. Elle descend également de bovins bruns indo-asiatiques. Reconnue dans les Alpes depuis la fin du XIXe, elle s’épanouit depuis plus d’un siècle sur les massifs alpins.

Aujourd’hui, on élève principalement la Tarentaise afin d’obtenir son lait, à la fois riche en protéines et en matières grasses. Il sert de base pour plusieurs fromages AOC réputés comme le Reblochon ou la Tomme de Savoie.

Caractérisée par ses excellentes aptitudes à la marche, la Tarentaise évolue sans aucune difficulté dans le climat parfois rude des Alpes, tout en supportant également les terrains accidentés. On l’apprécie pour sa capacité de vêlage supérieure à d’autres espèces, qui permet de réduire les frais vétérinaires.

Les principales caractéristiques physiques de la Tarentaise

De faible corpulence, la vache Tarentaise a une couleur fauve uniforme qui la caractérise. Par l’intermédiaire de sa poitrine ample et de ses onglons durs et noirs, elle se présente comme une excellente marcheuse.

Avec sa tête courte et ses orbites saillantes, la vache Tarine est très présente en Haute-Savoie et  dans le Massif Central. 70 % des vaches savoyardes sont des Tarentaises. Les éleveurs choisissent cette race pour sa compatibilité totale avec le climat alpin et ses spécificités, mais aussi parce qu’il s’agit d’un véritable gage de qualité.

Le lait de la Tarentaise permet d’obtenir la Tomme et l’Emmental de Savoie, deux IGP (Indications Géographiques Protégées) et 4 AOC (Appellations d’Origine contrôlée) dont le Beaufort.

Désormais, la vache Tarine a conquis les éleveurs bien au-delà des frontières françaises. On en trouve quelques spécimens outre-Atlantique, aux États-Unis et même dans certains pays d’Afrique du Nord comme l’Égypte.

Si la cette espèce de vache a éveillé votre curiosité, vous pourrez découvrir des fermes et des élevages de Tarentaise lors de votre prochaine visite dans les Alpes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *