paysage Annecy

3 marques qui prouvent l’inventivité et l’ambition des Annéciens !

On connaît beaucoup Annecy pour son lac paisible, son art de vivre respectueux de l’environnement, son souci accordé au bien-être des résidents et touristes. Mais il ne faut pas oublier que de grands entrepreneurs vivent sur le territoire, et participent à son développement en exportant leurs idées bien au-delà de nos frontières. Zoom sur 3 initiatives locales à suivre de très près !

Des bâches recyclées en trousses, sacs et autres cabas

Sur le Château d’Annecy, vous avez peut-être vu des bâches annonçant les futures expositions à venir admirer. À Champagne-au-Mont-d’Or, près de Lyon, l’entreprise Réversible a eu l’idée de les recycler afin de leur offrir une seconde vie, et de contribuer à la réduction de nos déchets. Ce sont désormais des sacs, trousses et cabas en vente sur le château.

Avec seulement 4 bâches de 4 x 3,80 mètres, on produit pas moins de 140 trousses, 16 cabas et 11 besaces… 

Un vélo cargo confortable et familial

Entre le vélo de ville et le triporteur, Oklö a été entièrement conçu et assemblé en France : on peut le retrouver en vente à L’appartelier (Annecy) et M5 France (Doussard), dès 1 300 €. Avec sa géométrie de direction brevetée, il offre un véritable confort de conduite, tout en permettant un chargement optimal, il est l’allié idéal pour découvrir la ville à vélo.

En apparence, il n’est pas plus volumineux qu’un vélo de ville, ni même plus difficile à manier. Mais il se révèle tellement plus pratique qu’il est soutenu par Outdoor Sport Valley et les pépinières du Grand Annecy.

Une montre innovante, raffinée et abordable

La marque Klokers est née à Annecy il y a 5 ans, sous l’égide de Richard Piras et Nicolas Boutherin, deux passionnés d’horlogerie, de mode et de création. Présente dans 20 pays du monde et notamment dans le MoMa de New-York et Le Bon Marché de Paris, elle ouvre sa boutique à Annecy.

Pour information, Klokers bouleverse la lecture de l’heure avec ses trois cadrans : un pour les heures, un pour les minutes, un pour les secondes… Le tout dans le sens inverse. On s’y habitue vite, et on apprécie surtout la possibilité de varier les combinaisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *