bateaux touristiques ecologie annecy

Des bateaux touristiques plus propres au lac d’Annecy

Dans les Alpes, les lacs sont nombreux. Pour se rendre d’une ville à l’autre, on utilise donc le bateau. Ces flottes sont nombreuses et malheureusement polluantes. Pour préserver les lacs et leur biodiversité, la Compagnie des Bateaux du lac d’Annecy et la Compagnie des Bateaux d’Aix-les-Bains Riviera des Alpes ont décidé d’abandonner le Gasoil non routier et de miser sur le GTL Marine, un carburant alternatif élaboré à partir de gaz naturel. De nouveaux bateaux plus verts devraient aussi faire leur apparition très prochainement.

Le GLT Marine, un carburant mieux adapté

Le GLT Marine est un carburant développé par le groupe Shell à partir du gaz naturel. Ses atouts sont multiples. Il est moins polluant bien sûr; les émissions de monoxyde de carbone (CO2) et d’oxyde d’azote (NOx) sont inférieures par rapport au Gasoil non routier. De plus, il est inodore et biodégradable. Sa compatibilité est excellente avec les bateaux utilisés à Annecy et à Aix-les-Bains. Le GTL Marine est sensiblement plus onéreux que le GNR mais son impact sur l’environnement est nettement moins important.  

L’arrivée du bateau hybride sur le lac d’Annecy

Nous connaissons déjà les voitures hybrides. Et bien prochainement, sur le lac d’Annecy, nous pourrons emprunter un bateau hybride. Celui-ci utilisera une propulsion électrique aux abords des villes étapes, comme Menthon-Saint-Bernard ou Veyrier-du-Lac, et une fois sur le lac, c’est le moteur thermique qui prendra le relais mais toujours avec du GTL Marine. Il faut savoir qu’il est aujourd’hui très difficile d’avoir une flotte intégralement électrique car les batteries ne sont pas suffisamment performantes. De plus, leur production est énergivore ! 

Une organisation différente et plus responsable

Pour faire un geste pour l’environnement et surtout préserver la nature particulièrement belle des régions montagneuses, plusieurs solutions sont proposées aux habitants comme aux touristes. Il est par exemple possible d’emmener des vélos sur les bateaux et ainsi de réduire un peu plus l’utilisation de la voiture.

Tous les efforts mis en place par les communes des Alpes sont appréciés par les locaux et par les visiteurs qui souhaitent eux aussi que la nature soit préservée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *